JURY & SELECTION officielle FILMS Hors compétion

Thierry Frémaux  et Gilles Jacob (organisateurs)  viennent d’annoncer la sélection officielle:
JURY :
Isabelle Huppert et Asia Argento – Robin Wright Penn – James Gray – Nuri Bilge – Ceylan Lee – Chand-Dong – Hanif Kureishi –  Shu Qi
Film d’ouverture : Là Haut de Pete Docter (dessin animé en 3D)
Film de clôture : Coco Chanel et Igor Stravinsky de Jan Kounen
Compétition :
– Pedro Almodovar : Etreintes Brisées avec Penelope Cruz
– Andrea Arnold : Fish Tank
– Jacques Audiard : Un Prophète
– Marco Bellochio : Vincere
– Jane Campion : Bright Star
– Isabel Coixet : Map of the Sounds of Tokyo
– Xavier Giannoli : A l’Origine
– Michael Haeneke : Ruban Blanc
– Ang Lee : Taking Woddstock
– Ken Loach : Looking for Eric avec Eric Cantona
– Lou Ye : Nuit d’ivresse printanière (censuré dans son pays)
– Brillante Mendoza : Lou Ye Kinatei
– Gaspar Noé : Soudain le Vide
– Park Chan-wook : Thirst Ceci est mon sang
– Alain Resnais : Les Herbes Folles
– Elia Suleimane : The Time That remains
– Quentin Tarantino : Inglourious Basterds avec Brad Pitt
– Johnnie To : Vengeance avec Johnny Hallyday
– Tsai Ming-liang : Faces avec Laetitia Casta
– Lars Von Trier : Antichrist avec Charlotte Gainsbourg
Hors compétition :
– L’Imaginarium du Docteur Parnassus, réalisé par Terry Gilliam (le rôle tenu par Heath Ledger disparu pendant le tournage a été repris pour plusieurs scènes par Johnny Depp, Colin Farrell et Jude Law). 

Merci de suivre le Blog de Cannes 🙂

5 thoughts on “JURY & SELECTION officielle FILMS Hors compétion”

  1. Programme

    Bonjour, je voudrais savoir si vous avez le programme du festival, je veux dire, celui avec les dates précises des films présentés. Si vous avez où je peux le trouver ou bien s’il te sortira que la veille. Bref, merci de votre aide.

  2. Bonjour,
    Je voulais savoir si les acteurs des films qui sont “HORS COMPETITION” seront présent un des jours du Festival de Cannes 2009 ?

    Je viens de voir que Johnny Depp fait parti d’un de ces films, et je rêve de le voir.
    Je voudrais savoir s’il sera présent.

    Merci. aurevoire

  3. La 41e Quinzaine des réalisateurs s’ouvrira avec le dernier Coppola

    La 41e Quinzaine des Réalisateurs, section parallèle du festival de Cannes, a dévoilé vendredi sa sélection qui s’ouvrira avec “Tetro”, le dernier film de l’Américain Francis Ford Coppola, tourné en Argentine.

    Cette Quinzaine, du 14 au 24 mai, est la dernière concoctée par le délégué général, Olivier Père arrivé en 2004 et qui en juin partira au Festival de Locarno, en Suisse, dont il est le nouveau directeur artistique.

    Elle démarrera avec “Tetro”, où l’auteur du Parrain s’est en partie inspiré de ses souvenirs d’enfance pour évoquer les rivalités artistiques d’une famille d’immigrés italiens en Argentine. Sa distribution mêle l’Américain Vincent Gallo, l’Argentin Rodrigo De la Serna et les Espagnoles Maribel Verdu et Carmen Maura.

    Olivier Père promet pour cette édition 2009 des films “moins austères que certaines années” tout en étant des “propositions de cinéma intéressantes”.

    “C’est une belle année, surprenante. Ce qui nous a frappés, c’est le nombre de films comiques, ou à tonalité humoristique, avec une certaine légèreté. Nous n’avons pas souvent le plaisir de pouvoir inviter autant de comédies originales et fortes, à la Quizaine”, a-t-il déclaré à l’AFP.

    Cette sélection accueille le Coréen Hong San-Soo avec “Like you know it all” et le Portugais Pedro Costa qui montrera un documentaire sur l’actrice Jeanne Balibar, en tournée au Japon, intitulé “Ne change rien”.

    Plusieurs films viennent des Etats-Unis : “Amreeka” de Cherien Dabis, “Go get some Rosemary” de Benny et Josh Safdie, “Humpday” de Lynn Shelton et “I Love You Philip Morris” de Glenn Ficarra et John Requa.

    Sélectionné en 2001 avec “Ce vieux rêve qui bouge” lauréat du prix Jean-Vigo, Alain Guiraudie revient avec “Le roi de l’évasion” tandis que Luc Moullet, montrera le documentaire “La terre de la folie”, une “enquête criminelle sur des meurtres traitée sur un ton drôle”, selon Olivier Père.

    (source : AFP, 24/04/2009)

  4. 48e Semaine de la Critique: dix films de France, d’Irak et d’Amérique latine

    La 48e Semaine internationale de la Critique, du 14 au 22 mai dans le cadre du 62e Festival de Cannes a dévoilé vendredi une sélection resserrée qui comprend six premiers films sur les sept en compétition, venus d’Amérique latine, de France ou d’Irak.

    “Cette année nous ne présentons que dix films (séances spéciales comprises, ndlr), car nous voulons souligner ce qui fait notre spécificité: dévoiler des premiers ou deuxièmes films, par définition fragiles”, a déclaré à l’AFP le délégué général de la Semaine, Jean-Christophe Berjon.

    “Nous avons la plus petite sélection cannoise, ce qui nous permet de nous concentrer vraiment sur ces films et de bien les accompagner, car “Qui trop embrasse, mal étreint”, a ajouté M. Berjon en lançant sa 5e édition de la Semaine, plus ancienne section parallèle du Festival de Cannes née en 1962.

    Parmi les quelque 900 films visionnés pour cette sélection, M. Berjon a noté une riche production européenne où la France et la Belgique – laquelle “explose cinématographiquement”, dit-il -, se sont distinguées.

    Cette 48e édition présentera deux premiers films français “très ancrés dans la société”, a souligné M. Berjon. “Rien de personnel”, de Mathias Gokalp avec Jean-Pierre Darroussin, Denis Podalydès, Zabou Breitman et Bouli Lanners fera l’ouverture, tandis qu'”Adieu Gary” de Nassim Amaouche avec Jean-Pierre Bacri, sera présenté en compétition.

    Deux longs métrages viennent d’Amérique latine.

    Entre documentaire et fiction, le Chilien “Huacho” retrace la même journée vécue par trois membres d’une famille montrant le “poids de la société consumériste sur les petites gens”, raconte M. Berjon.

    “Mal dia para pescar”, un film au “climat magnifique, proche du western, qui fait rêver” est signé par l’Uruguayen Alvaro Brechner.

    Un premier film irakien d’un jeune cinéaste d’origine iranienne, Shahram Alidi, “Sirta la gal ba” (“Whisper with the wind”) décrit l’errance d’un personnage qui traverse le Kurdistan irakien pour transmettre des messages.

    “C’est un film sur la mémoire, les racines et le travail de deuil d’une société, d’une grande inventivité visuelle et d’une grande richesse culturelle et symbolique, un mariage qui nous a fortement séduits”, a expliqué M. Berjon.

    Une co-production franco-serbe, “Ordinary people” de Vladimir Perisic, évoque la guerre en Bosnie avec l’itinéraire d’un “jeune homme ordinaire, qui monte dans un bus et auquel on va ordonner de tuer des gens”.

    “C’est un film très maîtrisé, d’une rigueur et d’une distance permanentes, qui devrait susciter des réactions fortes et vives”, estime le sélectionneur.

    Un seul film n’est pas un premier long métrage: “Altiplano”, la deuxième réalisation du couple Jessica Woodworth et Peter Brosens, en partie tournée en quechua au Pérou.

    Les six autres longs métrages en compétition concourent pour la Caméra d’or qui sacre le meilleur premier film, toutes sections confondues – remportée l’an dernier par “Hunger” de Steve McQueen, présenté au Certain Regard.

    La liste des films sélectionnés par la 48e Semaine internationale de la Critique avec des premiers ou des deuxièmes films :

    – SEANCES SPECIALES

    “Rien de personnel” de Mathias Gokalp (France): film d’ouverture”1989″ de Camilo Matiz (Colombie): moyen métrage en clôture, précédé du court métrage “La baie du renard” de Grégoire Colin (France)”Hierro” de Gabe Ibanez (Espagne): film choisi par les parrains de la 48e édition, Juan Antonio Bayona et Juan Carlos Fresnadillo

    (Un film supplémentaire sera dévoilé dans les prochains jours)

    – SEPT LONGS MÉTRAGES EN COMPETITION

    “Huacho” d’Alejandro Fernandez Almendras, Chili, France, Allemagne”The ordinary people” de Vladimir Perisic, Serbie, France”Lost Persons Area” de Caroline Strubbe, Belgique”Adieu Gary” de Nassim Amaouche, France”Sirta la gal ba” (“Whisper with the wind”) de Shahram Alidi, Irak”Altiplano” de Jessica Woodworth et Peter Brosens, Belgique, Allemagne, Pays-Bas”Mal dia para pescar” (“Mauvais jour pour pécher”) d’Alvaro Brechner, Uruguay, Espagne

    Tous sont des premiers longs métrages, en lice pour la Caméra d’or, à l’exception d'”Altiplano” qui est un deuxième long.

    – SEPT COURTS METRAGES EN COMPETITION

    “Together” de Eicke Bettinga (Allemagne/Royaume-Uni)”Noche adentro” de Pablo Lamar (Paraguay)”Runaway” de Cordell Barker (Canada)”C?est gratuit pour les filles” de Marie Amachoukeli et Claire Burger (France)”Tulum” (“La virée”) de Dalibor Matanic (Croatie)”Logorama” de H5 (France)”Slitage” (“Seeds of the Fall”) de Patrick Eklund (Suède)

    – SEANCES SPECIALES COURTS ET MOYENS MÉTRAGES :

    “Faiblesses” de Nicolas Giraud, France”6 hours” de Moon Seong-hyeok, Corée du sud”Les miettes” de Pierre Pinaud, France”Elo” de Vera Egito, Brésil”Espalhadas pelo ar” (“Dispersées dans l’air”) de Vera Egito, Brésil

    (source : AFP, 24/04/2009)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.