https://www.blogdecannes.fr
https://www.blogdecannes.fr
https://www.blogdecannes.fr
https://www.blogdecannes.fr
https://www.blogdecannes.fr
https://www.blogdecannes.fr- Copie

PALMES OFF SUR LA TERRASSE DE L’HÔTEL 3,14 PRESENTE PAR LADYKAT (photo)

REMISE DES PALMES D’OR OFF

le jeudi 22 mai 2008 de 20h à 22h

Hôtel 3.14, Cannes

Le jeudi 22 mai 2008 aura lieu la 3ème édition de la Remise des Palmes d’Or Off, dans le cadre somptueux de la terrasse de l’Hôtel 3.14. Cet événement a pour but de récompenser des talents hors compétition du Festival du Film de Cannes.

Cette célébration est une idée originale de Alain Zirah (son nom, il le signe AZED), cinéaste et artiste à multiples facettes. Il est également Président de l’Association 5 Regards, laquelle a pour mission de soutenir et accompagner des projets liés au cinéma.

La Maîtresse

de Cérémonie de cette belle soirée sera Lydia Meseguer, manager.

Producteurs, réalisateurs, comédiens, mannequins, chanteurs, seront de la partie.

La Remise des Palmes d’Or Off est organisée par l’Association 5 Regards avec la complicité de: l’Hôtel 3.14, Def 2 Shoot, British Films Magazine, World Mundo, Olivia Ervi, Jean Claude Van Damme, Lita CY, Celebrity and Sport Charity; «Les Charity Arts», DMS Debah Sound, DMS Debah Films, Vodka Russian, Blog Reporters, SL Communication, le Chocolatier Puyricard.

Cette manifestation «Off» souhaite contribuer à l’éclosion de nouveaux talents. Elle soutient aussi les actions caritatives de l’UNICEF.

Membres du Jury : Solène De Nissia, Terence Doyle, Farid DMS Debah, Olivia Ervi, Mark W. Gray, David Mackay, Hugo Mayer et Nidia Wakin.

CANNES EN VIRTUEL ET PANORAMIQUE

Video panoramique 360° du Festival de Cannes 2008. Cette vidéo est l’avant-projet public de la vidéo immersive en préparation. Revenez prochainement.

http://www.visitevirtuelle360.blogspot.com/2008/05/video-360-cannes-film-festival-2008.html

PHOTO Hugo Mayer (plage du Majestic)

One thought on “PALMES OFF SUR LA TERRASSE DE L’HÔTEL 3,14 PRESENTE PAR LADYKAT (photo)

  1. “Entre les murs”, une Palme très “classe” !

    Le Français Laurent Cantet a remporté la Palme d’or au Festival de Cannes, dimanche, avec son film “Entre les murs”. La France n’avait pas reçu de Palme d’or depuis 21 ans.

    Par Arnab Banerjee / FRANCE 24, Dimanche 25 mai 2008

    Le 61e festival de Cannes s’est clôturé par une surprise : l’attribution de la Palme d’or au film français “Entre les murs” de Laurent Cantet. Le Prix du meilleur acteur est revenu à Benicio Del Toro pour son interprétation de Che Guevara, dans le film de Steven Soderbergh. “Gomorra”, de Matteo Garrone, a été couronné du Grand prix du festival, tandis qu’un autre film italien, Il Divo, de Paulo Sorrentino, s’est vu récompensé par le Prix du jury. Enfin, la Française Catherine Deneuve et l’Américain Clint Eastwood ont reçu, chacun, un Prix spécial pour l’ensemble de leur carrière.

    Le dernier jour du Festival de Cannes est toujours difficile. La plupart des convives ont déserté les projections de film qui se déroulent dans des salles quasiment vides.

    Voilà à peu près l’ambiance cannoise lorsque “Entre les murs”, du réalisateur français Laurent Cantet, a été programmé. Relativement déçus par les deux premiers films français – “Un conte de Noël” d’Arnaud Desplechin et “La Frontière de l’aube” de Philippe Garrel –, beaucoup de festivaliers ont boudé le troisième film français en compétition.

    Toutefois, à l’issue de la projection, samedi, les cinéphiles ont commencé à chanter les louanges de Cantet. Et lorsque “Entre les murs” a reçu la Palme d’or, ce fut la confusion générale. Très peu de personnes [ni même votre serviteur] n’avaient vu le film. Du coup, toute critique était superflue.

    Heureusement, une seconde projection d’”Entre les murs” a été programmée, juste après la cérémonie de clôture, et les festivaliers se sont précipités pour voir cette mystérieuse œuvre qui a chamboulé les pronostics.

    “Entre les murs” est un drame réaliste au sein d’un lycée. L’action se déroule dans une classe, où un professeur de français renonce aux méthodes traditionnelles d’enseignement. Les dialogues qui fusent entre les élèves et le professeur traitent de questions éminemment politiques en France : la religion, la race, la pauvreté, l’immigration et le service public.

    Lorsqu’il sortira sur les écrans en France, “Entre les murs” va très certainement susciter le débat. Les questions soulevées par le film sont brûlantes et les éventuelles répercussions politiques seront intéressantes à observer.

    La solitude dans une société moderne

    Le jour où la sélection cannoise était révélée, FRANCE 24 avait demandé au directeur du festival, Thierry Frémeaux, s’il y avait une thématique commune à tous ces films. “A ce jour, je n’ai pas de thématique particulière en tête”, avait répondu Frémeaux. “Mais chaque année, une fois le festival terminé, plusieurs thèmes émergent.”

    Effectivement, alors que le festival touche à sa fin et que le tapis rouge est remisé jusqu’à l’année prochaine, la sélection 2008 apparaît comme une série de portraits d’individus incompatibles avec leur environnement.

    Qu’il s’agisse du personnage Ari Folman, dans le film d’animation “Waltz with Bashir”, de l’héroïne du film des frères Dardenne “Le Silence de Lorna”, de l’entraînement absurde d’adolescents mafieux dans “Gomorra”, de la solitude extrême du personnage joué par Angelina Jolie dans le film de Clint Eastwood “The Exchange”, de la métaphore sur l’aveuglement dans “Blindness” de Fernando Mereilles, ou encore du destin tragique de Benicio Del Toro dans “Che”, la solitude et la répression silencieuse ont dominé la sélection de cette année.

    La cuvée cannoise 2008 reflète un monde tiraillé où les aspirations individuelles sont dépossédées par les exigences de la société. Un monde où l’être humain ne comprend pas l’environnement dans lequel il vit et où toute morale est abolie.

    source : France 24

Comments are closed.

Back To Top
: .